Position actuelle:Français > Voyage

Un ex-ministre sud-africain candidat à la présidence de la FIFA

2015-10-27 07:18:06 CRI

L'ex-ministre sud-africain de l'Habitat et le multi-millionaire Tokyo Sexwale a déposé sa candidature pour le poste de président de la FIFA.

M. Sexwale a confirmé lundi à Xinhua qu'il souhaitait participer à cette campagne en tant que candidat, et qu'il avait déjà envoyé lundi son dossier de candidature dans le délai fixé à ce lundi.

"J'ai obtenu le soutien de la Fédération de football d'Afrique du Sud. J'essaie maintenant d'obtenir le soutien des 53 autres pays africains membres de la FIFA", a déclaré M. Sexwale.

Interrogé sur ses chances d'obtenir ce poste, M. Sexwale, 62 ans, a déclaré: "je suis optimiste et je ne décevrai pas le monde".

M. Sexwale, ancien codétenu de feu Nelson Mandela à Roben Island, détient des participations dans les secteurs des mines et de l'énergie.

Il mise sur l'expérience qu'il a engrangée au cours de la Coupe du Monde 2010 au cours de laquelle il était membre du comité organisateur. Un autre avantage par rapport à ses opposants est le rôle de médiation qu'il a joué entre les fédérations de football israélienne et palestinienne. Il travaille également au sein d'une commission de lutte contre les discriminations de la FIFA.

"Si nous ne résistons pas, si nous laissons le racisme l'emporter sur le sport, nous serons condamnés à vivre dans un monde hostile", a-t-il déclaré l'année dernière à la FIFA.

M. Sexwale est opposé à d'autres candidats : Michel Platini, président de l'Union des associations européennes de football (UEFA), le prince Ali bin Hussein de Jordanie, l'ex-responsable de la FIFA, Jérôme Champagne et l'ex-footballeur de Trinité-et-Tobago, David Nakhid.

"Il faut restaurer l'image de marque de la FIFA, après les scandales et allégations que nous avons entendus", a déclaré M. Sexwale.

Pour voir sa candidature couronnée de succès, M. Sexwale devra être nommé par au moins cinq fédérations nationales qui ont été actives et ont joué un rôle important dans le monde du football au cours des deux à cinq dernières années.

Alors que la campagne pour la succession de M. Blatter s'intensifie, le président de la Confédération africaine de football et président par intérim de la FIFA, Issa Hayatou, a fait savoir qu'il ne participerait pas à cette élection. L'ex-président de la fédération du Liberia, Musa Bility, qui avait annoncé son intérêt pour cette candidature, n'a pas réussi à obtenir le soutien du reste de l'Afrique.

Quant à MM. Blatter et Platini, déjà entâchés par le scandale, il ne participeront pas à cette campagne suite à leur suspension pour 90 jours par la commission d'éthique de la FIFA, au sujet d'un versement de 2 millions de francs suisses (environ 2 millions de dollars) à M. Platini en 2011. Il est probable que cela empêchera la candidature de M. Platini à la présidence.

Une ancienne star du football sud-africaine, Titus Mandla, a déclaré qu'il serait ravi de voir M. Sexwale élu comme nouveau président de la FIFA.

"Ce sera la meilleure chose qui puisse arriver à l'Afrique. Il est grand temps que ce poste soit occupé par un Africain noir", a déclaré M. Mandla.

Les ambitions politiques de M. Sexwale ont sombré en 2001 lorsqu'il a été accusé d'être l'une des personnes à avor entraîné la chute du président Thabo Mbeki. Il a par la suite été blanchi.

Une dizaine d'années plus tard, son aura politique a été à nouveau ternie car il n'est pas parvenu à obtenir les votes pour être nommé vice-président du Congrès national africain (ANC) lors de la conférence de désignation du parti.

En 2013, Le président Jacob Zuma l'a limogé du ministère de l'Habitat, et M. Sexwale a depuis été discret sur la scène politique.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-01-11

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise