Position actuelle:Français > Voyage

Le FAO compte introduire à Djibouti le figuier Barbarie pour lutter contre l'érosion du sol

2015-10-06 11:16:57

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) vient de lancer un programme de coopération technique intitulé "Introduction de la culture des variétés adéquates du Figuier de Barbarie (opuntia ficus-indica) à Djibouti". 

Ce projet, qui est également soutenu par l'Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD), a pour objectif de développer dans ce petit pays de la Corne d'Afrique au climat semi-aride la culture des variétés adéquates du figuier de Barbarie, sa gestion, sa production et son utilisation afin de mieux lutter contre l'érosion du sol. 

Mise en œuvre par le ministère djiboutien de l'Environnement, ce projet vise également à contribuer à l'amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans ce pays et à la lutte contre la faim dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et les objectifs stratégiques de la FAO. 

L'effet direct attendu dans le cadre de ce projet consistera surtout à renforcer et développer les capacités des acteurs locaux pour la domestication du figuier de Barbarie et l'amélioration et l'utilisation complète de la plante grâce à l'apport en technologies choisies, les conseils d'experts, la formation, et la mise en disposition de matériels et intrants de qualité pour les zones choisies des régions de l'Intérieur.

20.000 pasteurs et agropasteurs et leurs familles devront bénéficier directement des acquis du projet.

Le figuier de Barbarie est une plante résistante ayant la capacité de prospérer dans les conditions climatiques difficiles de Djibouti et possédant d'importantes valeurs nutritives à la fois pour l'homme et pour la consommation animale. Elle pousse spontanément dans le nord de Djibouti, et est aussi dispersée dans les zones montagneuses de ce pays.

Des études conduites par la FAO ont démontré que la plante, bien que très peu exploitée à Djibouti, pourrait être introduite sur le marché comme nouvelle culture commercialisable.

Selon les explications des experts du FAO, les avantages en lien avec le développement durable sont nombreux, notamment dans les secteurs agricoles, environnementaux et socio-économiques, à savoir la contribution à la sécurité alimentaire (fruits pour la consommation humaine, huile essentiels à partir de pépins, et les raquettes en guise de forage pour les bétails).

Mais également la diversification des cultures, le développement des zones arides du pays, les possibilités de création d'emplois pour les agriculteurs de sexe féminin et masculin, la génération de revenus pour les petits et les grands exploitants agricoles, la sédentarisation des communautés et la lutte contre la désertification.

Pour la représentante de la FAO à Djibouti, Mme Emmanuelle Guerne-Bleich, ce programme qui s'inscrit dans le cadre de l'amélioration des potentialités du monde rural et de la promotion de la situation socio-économique de l'agriculteur constitue un appui supplémentaire à l'approche de développement intégré et continue des zones arides et semi-arides de Djibouti.

"Ce programme servira à attirer l'attention des acteurs locaux et nationaux présents sur les apports de la culture du cactus tant sur les plans économiques, biologiques, qu'environnementaux et sera également l'occasion pour les experts de mettre en avant certains avantages de cette culture, au niveau agro-industriel, alimentaire, médicinal et cosmétiques", a-t-elle expliqué dans une déclaration qu'elle a effectué à cette occasion.

Il convient de souligner que la culture du cactus est considérée par les spécialistes du monde comme une solution remarquable grâce à sa conduite simple et peu exigeante, sa rentabilité économique et les larges possibilités dans le domaine de l'agro-industrie.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-01-11

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise