Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

Le système de secours médicaux pour les maladies graves sera mis en œuvre dans toute la Chine

2015-05-21 21:33:09 CRI

Selon le Ministère chinois des Affaires civiles, la Chine mettra en application au niveau national le système de secours médicaux pour les maladies graves avant la fin de cette année. Dans ce système évolué, le champ d'application des secours sera élargi, et le niveau de garantie sera plus élevé. Cette mesure résoudra, pour une large part, le problème de la cherté des soins médicaux pour les Chinois qui vivent dans la pauvreté.

Ce système, destiné aux habitants des villes et des campagnes qui souffrent de maladies graves et mènent une vie difficile à cause de leurs maladies, offrira un remboursement des dépenses médicales qui ne sont pas couvertes par l'assurance sociale.

Lors d'une conférence de presse tenue jeudi à Beijing, le vice-ministre chinois des Affaires civiles, Gong Puguang a avoué qu'il y a encore pas mal de familles chinoises qui tombent dans la pauvreté à cause de la maladie, et qu'il faut résoudre ce problème sur le plan institutionnel. On l'écoute.

« Une fois qu'on est atteint d'une maladie grave, même pour une famille normale, la cherté des soins médicaux reste insupportable, sans parler des familles à revenus modestes. On a même pu constater quelques exemples extrêmes qui ont bousculé les limites admises par la morale et le seuil de tolérance du grand public. Ce phénomène est le reflet des manques dont souffre notre garantie sociale en matière de maladies graves. »

Depuis l'année 2009, plusieurs systèmes d'assurance ont été lancés par le gouvernement chinois pour approfondir la réforme du système de santé, comme le nouveau système de mutualité médicale dans les régions rurales, le système d'assurances médicales pour les travailleurs des villes et des bourgs, ainsi que le système d'assurances médicales pour les habitants des villes et des bourgs, entre autre. Quant au système de secours médicaux, qui joue un rôle de plancher dans le système de santé, il est également mis en oeuvre à titre d'essai dans une grande partie du pays.

Selon Wang Zhikun, directeur du département de l'assistance sociale du Ministère des Affaires civiles, le système de secours médicaux pourra être qualifié d'évolué quand il sera officiellement appliqué dans toute la Chine. Par rapport à la version actuelle, les personnes bénéficiant de ce système seront plus nombreuses, car il incorporera les personnes âgées, les mineurs, et les handicapés qui vivent dans une famille à revenus modestes. Wang Zhikun.

« Non seulement seront concernées les personnes qui sont déjà dans un état de pauvreté, comme les paysans bénéficiant des garanties, ainsi que les citadins sans ressources, mais on incorpora aussi dans le système de secours les personnes qui sont devenues pauvres à cause de maladies graves. »

M. Wang a d'ailleurs révélé que le remboursement total couvrira 96% des dépenses pour certaines personnes.

« Le niveau de garantie sera bien plus élevé que dans le système actuel. Après les remboursements des autres assurances médicales, le système de secours médicaux offrira au final un remboursement d'au moins 70% pour les familles pauvres. Alors si la nouvelle mesure est exécutée avec succès à la fin de cette année, le remboursement total couvrira 96% des dépenses des familles les plus pauvres. On peut dire que ce pourcentage est assez élevé. »

Selon Gong Puguang, les autorités concernées s'efforceront également d'établir une plateforme pour gérer les informations du système de secours médicaux, et partager ces informations avec les autres assurances médicales. Ce service sera nommé « règlement unique ». Gong Puguang.

« Le service 'règlement unique' facilitera sensiblement le processus de règlement pour les patients. Il pourra également garantir les soins médicaux sans tarder parce que les hôpitaux indiqués devront annuler la caution des personnes bénéficiant du système de secours. Il paraît que c'est une chose simple. Mais les pauvres ont souvent des difficultés à avancer la caution, et ne peuvent pas ainsi être soignés à temps. Alors qui va dépenser cette somme d'argent ? C'est l'organe administratif de ce système. Autrement dit, nos organes de différents niveaux paient d'avance les hopîtaux indiqués. Comme ça, avec le 'règlement unique', les patients ne devront payer qu'une petite partie sans remboursement. »



On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-01-11

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise