Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

Le Couloir économique et le port de Gwadar au coeur de la visite de Xi Jinping au Pakistan

2015-04-19 17:05:39

Le président chinois Xi Jinping débutera lundi une visite d'Etat au Pakistan, sa première visite dans ce pays d'Asie du Sud depuis son investiture en 2013.

  Au cours de sa visite, la Chine et le Pakistan signeront des accords sur un large éventail de domaines allant de l'énergie aux infrastructures en passant par l'éducation et la culture, qui donneront un nouvel élan à l'amitié et à la coopération globale sino-pakistanaises.

  Un sujet de discussion prioritaire pour M. Xi sera le Couloir économique sino-pakistanais, qui devrait relier Kashgar dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang en Chine au port de Gwadar dans le sud-ouest du Pakistan.

 

  UNE CONNEXION CRUCIALE POUR LE SECTEUR ENERGETIQUE

  Gwadar, un port en eaux chaudes et profondes, est situé à l'embouchure du golfe Persique dans la province pakistanaise du Baloutchistan.

  Situé juste à la sortie du détroit d'Ormuz, le port est adjacent à des routes pétrolières cruciales en provenance et à destination du golfe Persique. Gwadar est également le port en eaux chaudes le plus proche des républiques enclavées d'Asie centrale riches en pétrole.

  Depuis la visite du Premier ministre chinois Li Keqiang au Pakistan en mai 2013, les deux pays ont accepté de construire un couloir économique reliant ce port pakistanais à la ville chinoise de Kashgar.

  Le Couloir économique sino-pakistanais raccourcira la route des importations chinoises de pétrole et de gaz africains ou du Moyen-Orient de milliers de kilomètres, faisant de Gwadar une plaque tournante cruciale pour l'approvisionnement de la Chine.

  Khalid Mahmood, président du Conseil des affaires mondiales d'Islamabad, a souligné que le couloir économique permettrait aux deux pays de se développer et de prospérer.

  "Cela peut aider la Chine à accéder à la région du Golfe, à l'Afrique, à l'Europe et à d'autres parties du monde plus facilement et plus rapidement. Parallèlement, les activités commerciales augmenteront dans la région pour le Pakistan. Le Pakistan deviendra également le centre des échanges énergétiques du golfe", a indiqué M. Mahmood.

 

  LA COOPERATION AU-DELA DU PROJET PORTUAIRE

  La Chine a mis en oeuvre des projets de coopération à grande échelle avec le Pakistan dans le domaine de l'électricité et des nouvelles énergies et a facilité la gestion du port de Gwadar.

  Syed Iftikhar Hussain Babar, secrétaire du Conseil pakistanais des investissements, a estimé que les investissements chinois dans le port de Gwadar, notamment dans les autoroutes connectant le port et sa côte est, dans les môles, dans les ouvrages d'ancrage et de dragage, dans une zone de libre-échange et dans le nouvel aéroport international de Gwadar, s'achèveraient d'ici trois à cinq ans.

  En outre, le projet du Couloir économique sino-pakistanais ne se limite pas à la construction des infrastructures du port de Gwadar. La Chine cherche également à améliorer l'autoroute du Karakorum, une autoroute de 1300 km de long qui est l'autoroute la plus élevée au monde et qui relie la Chine au Pakistan en passant par le massif du Karakorum.

  Outre la construction de routes et de chemins de fer, le projet comprendra également des programmes de coopération énergétique et d'investissement.

  La prochaine visite de M. Xi au Pakistan donnera un nouvel élan au projet, la Chine et le Pakistan devant signer des accords dans les domaines de l'énergie, des infrastructures, de l'éducation et de la culture.

 

  BENEFICES REGIONAUX

  Une fois ce projet achevé, le Couloir économique sino-pakistanais jouera un grand rôle stratégique pour le développement de la Chine, de l'Asie du Sud et de l'Asie centrale ainsi que pour la paix et la stabilité régionales.

  Pour la Chine, le projet avec le Pakistan permettra à sa stratégie de développement de l'Ouest chinois de faire écho à la stratégie pakistanaise de stimulation de l'économie nationale, a indiqué à Xinhua Ma Jiali, chercheur de l'Institut chinois des relations internationales contemporaines.

  La construction du couloir économique permettra également d'améliorer la situation sécuritaire dans la pauvre province pakistanaise du Baloutchistan, qui se situe en première ligne de la guerre contre le terrorisme.

  Lorsque le port de Gwadar sera achevé, il deviendra un port crucial pour les pays enclavés d'Asie centrale tels que l'Afganistan, l'Ouzbékistan et le Tadjikistan et deviendra une plaque tournante pour le transport des marchandises de ces pays vers le Sri Lanka, le Bangladesh, l'Iran, l'Irak et d'autres destinations. 

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise