Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

La Chine relance ses recherches sur le « PIB vert »

2015-04-07 20:17:12 CRI

Le Ministère chinois de la protection de l'environnement a déclaré récemment qu'il avait commencé les recherches sur le thème du « PIB vert », et que ce nouveau système serait mis en oeuvre à titre d'essai, dans une partie du pays en 2016. Autrement dit, la Chine fera entrer les indices environnementaux, comme la consommation de l'énergie, les dommages causés à l'environnement, et le rendement écologique entre autre, dans son système d'évaluation sur le développement socioéconomique.

Le PIB vert est une expression pour désigner un projet de correction du produit intérieur brut en fonction des coûts environnementaux. Il s'agirait de prendre en compte les effets de la croissance économique sur l'environnement.

En fait, ce n'est pas la première fois que l'autorité chinoise réfléchit sur ce problème. Il y a 11 ans, en 2004, une recherche sur le « PIB vert » avait été lancé conjointement par l'Administration nationale de la protection de l'environnement, l'ancêtre du Ministère de la protection de l'environnement, et le Bureau national des statistiques.

Surnommée « PIB vert version 1.0 », cette recherche n'avait pas obtenu un résultat positif. Soumis aux limites des données et des niveaux technologiques, plusieurs secteurs importants, comme la pollution de l'eau souterraine, et la pollution du sol, n'avait pas été intégrés dans le système. Et puis, quand en 2008 éclate la crise économique, le thème principal de l'époque était devenu la relance économique. Donc la recherche a été classée sans suite.

Selon Chang Jiwen, vice-directeur du Centre de recherche sur les ressources et l'environnement, un think tank du gouvernement chinois, la nouvelle « version 2.0 » du « PIB vert » possède une base plus solide, et des mesures plus efficaces, par rapport à la « version 1.0 ».

« La base des recherches est plus solide qu'avant. On a déjà lancé l'audit environnemental, le mécanisme de poursuite visant les responsables qui ont causé les dommages environnementaux, et le bilan des ressources naturelles, dans lequel, Les capacités porteuses de l'eau et de l'air sont toutes chiffrées. Ce sont des moyens bien étudiés, et prêts à utiliser, pour évaluer le PIB vert. D'ailleurs, avec l'approfondissement des recherches, on connaît mieux la pollution. Donc tous les conditions sont prêtes. »

Actuellement, la protection de l'environnement est déjà devenu un problème brûlant en Chine. La pollution de l'air, de l'eau, et du sol menace gravement la santé publique, et freine le développement de l'économie en même temps. Selon Tan Yan, directrice du Bureau du tourisme du district de Yanling de la province du Hunan, le changement des idées en matière de développement - de la primauté du développement économique à la balance entre les rendements économique et écologique - possède un sens significatif pour toute la Chine.

« Après la mise en oeuvre du PIB vert, si notre district avait bien fait pour la protection de l'environnement, nous occuperions une bonne place dans le classement du PIB. Nous ne serons plus jamais pris entre deux feux, quand on prend des mesures écologiques influençant négativement notre classement. Le PIB vert dissipera notre souci. »

Le gouvernement chinois avait proposé le concept de la civilisation écologique pour la première fois en 2005. Et en 2013, de nouvelles mesures politiques pour la protection de l'environnement avait été lancé lors de la troisième session plénière du Comité central issu du XVIIIe Congrès du PCC. Cette année, lors d'une réunion du bureau politique du Comité central du PCC, tenue le 24 mars, « l'écologisation » est déterminée comme une tâche principale du pays, placée au même rang avec l'industrialisation de type nouveau, l'informatisation, l'urbanisation et la modernisation agricole. Cela signifie que les obstacles en matière de la politique nationale ont été éliminé pour promouvoir le PIB vert, selon certains experts.

Quant à l'essai prévu en 2016, M. Chang a donné son conseil.

« Je propose d'unifier les normes et les procédés, et de l'appliquer conjointement avec la Commission nationale du développement et de la réforme, et le Ministère des finances, au lieu de par le Ministère de la protection de l'environnement tout seul. Parce qu'il s'agit de l'évaluation du PIB. »



On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-06-22

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise