Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

La Chine dévoile les sources principales du smog

2015-04-02 19:57:56 CRI

Depuis l'année 2013, la pollution de l'air et les particules fines PM2.5 sont devenu les problèmes très préoccupants pour les Chinois. Mais les sources de pollution demeurent toujours mystérieux. Le charbon, le véhicule, l'industrie, qui est le plus grand coupable ? Maintenant, cette question a enfin une réponse officielle. Lancée par le ministère chinois de la protection de l'environnement, l'analyse des sources de pollution de l'air dans 9 villes chinoises sont déjà finis.

Selon Wu Xiaoqing, vice-ministre de la protection de l'environnement, qui s'exprimait mercredi lors d'une conférence de suivi environnemental national, les principaux contributeurs à la pollution de l'air pour ces villes sont respectivement déterminés.

« Les gaz d'échappement, les usines, la combustion du charbon et la poussière sont les principales sources de pollution de l'air dans la plupart des villes, représentant 85 à 90% des sources de pollution totales. Pour Beijing, Hangzhou, Guangzhou et Shenzhen, les émissions de voitures sont la principale source de smog. Quant aux Shijiazhuang et Nanjing, c'est le charbon, tandis que la poussière et la production industrielle sont les responsables à Shanghai, Tianjin et Ningbo. »

Feng Yinchang, directeur du laboratoire national pour lutter contre la pollution de l'air, a participé au travail d'analyse. Il nous a présenté le processus de la collection des exemples.

« J'ai fait la collection des exemples, qui est entamée après une longue argumentation, en respectant les normes nationales et les méthodes scientifiques. On a disposé plusieurs points de collection pour recueillir les PM2.5 dans l'air. Cette collection doit durer une certaine période, qui possède des saisons différentes. En même temps, on a collectionné des exemples des sources potentielles, comme le charbon et la poussière. Notre travail avait commencé en 2012, et est fini au début de l'année 2014. »

Dans le résultat de l'analyse, il y a une grande différence entre les villes. A ce propos, M. Feng a donné son explication.

« C'est relatif premièrement à la capacité d'administration, et deuxièmement à la structure économique des différentes villes. Par exemple Tianjin, elle consomme plus de charbons et possède plus d'usines que Beijing. Donc son pourcentage de cette partie est beaucoup plus important que Beijing. D'ailleurs, si l'on voit les chantiers de construction situés au tour de la ville, on peut trouver également une différence en matière de la gestion entre ces deux villes, parce que les émissions de poussière à Tianjin sont plus graves. Cette différence peut être présentée par quelques chiffres : à Tianjin, les particules fines PM2.5 occupent 60% des particules PM10, mais à Beijing, ce pourcentage remonte à presque 80%. »

Selon le vice-ministre Wu, cet analyse vise à aider les autorités à ajuster les mesures de contrôle de la pollution de l'air. Quant aux responsables municipaux, ils se réconfortent en étant clair sur les objectifs à aménager. Chen Tian, directeur du Bureau de la protection de l'environnement de Beijing.

« Selon cet analyse, notre plan d'action, mené depuis des années, est dans la bonne direction. Il s'est focalisé sur les véicules, les usines, la combustion du charbon et la poussière. C'était correcte. »

Le directeur du Département de la protection de l'environnement de la province du Hebei, Chen Guoying a déterminé, lui aussie, l'objectif du travail de cette année.

« Certains fours à briques, qui étaient peut-être négligés auparavant, doivent être tout éliminés avant la fin de l'année. Parce qu'ils brûlent généralement les charbons de mauvaise qualité, et ils évacuent la fumée à basse altitude. D'ailleurs, notre pays encourage les centrales à charbon à réaliser les émissions presque nulles. La province du Hebei veut prendre de l'avance en la matière. »

Selon le ministère de la protection de l'environnement, l'analyse des sources de pollution de l'air sera lancé continuellement dans les autres 26 villes chinoises pendant cette année.



On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-06-22

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise