Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

Banque asiatique d'investissement : l'efficacité, l'intégrité, et l'économie verte

2015-03-23 21:17:48 CRI

Les participations de quelques pays européens dans le programme de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAII), a attiré l'attention. Pourquoi cette banque est tellement controversée ? Comment peut elle se développer ? 

Initiée par la Chine, la BAII a pour but la promotion d'un développement économique durable en Asie, avec un accent particulier sur les pays les plus pauvres de la région. Les financements d'infrastructures dans les domaines de l'énergie, des transports et des télécommunications, du développement urbain et rural ainsi que de l'environnement seront au centre de ses activités.

Cependant, quelques pays ont adopté une attitude sceptique face à la création de cette banque. Chen Xiaochen, chercheuse à l'Institut des finances Chongyang de l'Université Renmin de Chine, nous en dit plus.

« Premièrement, quelques pays, et surtout quelques établissements financiés existants, ont des doutes sur la Chine, et sur un établissement financié initié par la Chine. Ils ne croient pas que cette banque puisse fonctionner en respectant les standards stricts. Deuxièmement, il existe une inquiétude sur la structure administrative de la banque. Fondamentalement parlant, c'est la structure des pouvoirs. Est-ce que cette banque est dominée par la Chine ? Cela est la question clé pour eux. »

A ce propos, Jin Liqun, secrétaire général du secrétariat multilatéral provisoire de la BAII, a donné son explication.

« Avec l'augmentation des pays participants, la Chine diluera de sa propre initiative son droit d'apport. Même au début, en tant que grand pays responsable, la Chine respectera les règles internationales. Les décisions seront prises via des négociations, et non pas des votes. D'ailleurs, quand la banque entamera son investissement dans la construction d'infrastructures, elle attachera une grande importance sur la protection de l'environnement, et les intérêts des familles déplacées. »

Selon Jin Liqun, un autre principe de la création de cette banque est de prévenir tous les risques de corruption.

« L'efficacité, l'intégrité, et l'économie verte sont trois idées fondamentales de la BAII. La structure de la banque sera très simple et efficace. On recrutera des élites dans le monde entier. La banque maintiendra une tolérance zéro à l'égard de la corruption, en établissant un système de prévention. Et puis, la BAII s'efforcera de promouvoir une économie verte et à faible émission de carbone. »

La banque compte actuellement 27 candidats asiatiques souhaitant devenir membres fondateurs. Quant aux pays non asiatique, la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Luxembourg et la Suisse ont déjà posé leur candidature. Selon Jin Liqun, la banque comptera plus de 35 membres fondateurs potentiels à la fin de ce mois-ci, date limite du dépôt des candidatures. Cela signifie qu'au moins deux pays poseront leur candidature avant la limite. D'après Chen Xiaochen, la Corée du Sud, l'Australie, et l'Arabie saoudite sont les candidats les plus probables.

« Dans le cadre pan-asiatique, on peut attendre la participation de la Corée du Sud et de l'Australie. La participation de la Corée du Sud est quasiment définitive. Et l'Australie prononcera sa décision peut-être lors du Forum asiatique de Bo'ao. Et puis, l'Arabie saoudite est un autre candidat potentiel. En tant que leader des pays du Golfe, il joue un rôle très important dans les affaires énergétiques. Depuis l'année 2009, les relations entre la Chine et l'Arabie saoudite sont formidables. Bien sûr, il y aurait probablement des pays européens qui souhaitent rejoindre la banque. »

Quelqu'uns ont dit que la création de la BAII apportera de nouvelles concurrences. Mais selon Jin Liqun, la BAII et les autres institutions financières internationales sont complémentaires.

« Le continent d'Asie est immence, ainsi que le Pacifique et l'Océan Indien. Le plateau est assez large pour toutes les institutions financières. On ne se marchera pas dessus. »



On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-01-23

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise