Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

Le développement de l'Internet en Chine : un grand essor en 2014

2015-02-10 20:21:06 CRI

Le Bureau national d'information sur Internet, organisme qui administre l'Internet en Chine, a organisé lundi à Beijing une réception à l'occasion du Nouvel An chinois. 135 ambassadeurs et diplomates étrangers de 79 pays et plus de 60 représentants d'entreprises, de médias, d'établissements et de départements du secteur de l'Internet étaient présents.

Lors de cette réception, le directeur du Bureau, Lu Wei, a présenté les récentes évolutions du développement de l'Internet en Chine, et le mode d'administration voulu par le gouvernement chinois en la matière.

Selon lui, le nombre d'internautes chinois a atteint 649 millions, et plus de 4 millions de sites Internet ont été créés en Chine. D'ailleurs, la cyber-économie chinoise, qui a connu un grand essor l'année dernière, a constitué la plus grande source de croissance économique de la Chine. Le volume des affaires de l'e-commerce chinois a dépassé 13 000 milliards de yuans en 2014. Et parmi les 10 entreprises de l'Internet les plus puissantes du monde, 4 sont chinoises.

Le développement de l'Internet en Chine a impressionné beaucoup d'invités présents lors de la réception, dont Milan Ivanic, conseiller de l'ambassade de la Serbie en Chine.

« Si l'on qualifie de « bon » le développement de l'Internet en Chine durant ces dernières années, en 2014 on peut alors dire qu'il a été « excellent », voire même « le plus rapide jusqu'à présent ». Je trouve que le service de l'Internet chinois est plus pratique et plus rapide qu'avant, mes proches sont aussi très satisfaits. »

Avec la croissance du secteur, le mode d'administration en la matière a également progressé. Toujours en 2014, un groupe de direction centrale pour la sécurité de l'Internet et l'informatisation, dirigé par le président chinois Xi Jinping, a été créé par le comité central du Parti communiste chinois. En août dernier, le Bureau national d'information sur Internet a été refondé en se voyant accorder plus de droits de surveillance et d'administration.

Ces changements sont perceptibles pour les entreprises du secteur de l'Internet. Zhuang Zhenhong, vice-président du Group 21Vianet, un fournisseur d'accès chinois.

« Avant, nous avions en face de nous plusieurs départements du gouvernement. Par exemple le Ministère de l'Industrie et de l'Informatisation, la Police, et l'Administration générale de la Radio et de la Télévision si votre site diffuse des flux vidéos. Mais maintenant, le Bureau national d'information sur Internet est chargé de coordonner les entreprises avec les départements du gouvernement. Malgré les imperfections qui subsistent, ce changement a déjà facilité nos affaires. Un autre changement s'est produit pour nous. La coopération internationale a considérablement augmenté. Les entreprises chinoises, ainsi que le gouvernement, sont tous plus ouverts vers l'extérieur. »

En ce qui concerne la tendance du mode d'administration de l'internet en Chine, selon Ni Guangnan, académicien de l'Académie d'Ingénierie de Chine, le plus important est d'administrer l'Internet en vertu de la loi.

« Comme en Chine, on doit s'en tenir aux principes de l'Etat de droit, Internet doit être administré selon la législation. Les Chinois n'en sont qu'à leurs premiers pas dans ce domaine. Nous avons donc beaucoup à apprendre des pays développés qui sont plus avancés en la matière et qui ont déjà lancé plus de mesures. Par exemple, le célèbre «PATRIOT Act » adopté aux Etats-Unis demande à ce que les géants de l'Internet américain mettent à disposition les données en leur possession aux services de sécurité de l'Etat afin qu'ils puissent les contrôler et les utiliser. Actuellement en Chine, il n'y a pas de loi de ce genre. »

Le directeur du Bureau national d'information sur Internet, Lu Wei, a déclaré, dans son discours donné lors de la réception, que la Chine sauvegardera l'ordre sur Internet, défendra la souveraineté intégrale et la sécurité de l'internet conformément à la loi. Il a aussi appelé au soutien et au respect mutuels en matière de gestion de l'internet de tous les pays.

« Nous partageons un cyberespace global composé des réseaux internet de tous les pays du monde. Tous les pays jouissent de l'indépendance et de l'autonomie sur la souveraineté de leur internet, ainsi que sur la sécurité et les bénéfices tirés du développement de leur internet. Si chaque pays peut sauvegarder la sécurité de son propre internet, le cyberespace global sera davantage un espace de sécurité et de bon ordre. Pour la gestion de l'internet, le soutien mutuel est plus efficace qu'un certain interventionnisme, le respect mutuel est plus positif que des attaques ou des critiques. »


On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-01-11

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise