Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

La Chine est en train d'aider les pays touchés par l'épidémie Ebola d'établir un système de santé publique complet selon le service de santé chinois

2015-02-09 19:34:25

La Chine est en train d'aider les pays touchés par l' Ebola à mettre sous contrôle l'épidémie, et d'établir un système de santé publique complet, a déclaré récemment Ma Xiaowei, vice-directeur de la Commission nationale de la Santé et de la Planification familiale à Beijing. Aucun cas d'infection, et aucun cas suspect n'a été découvert en Chine jusqu'à présent, a-t-il confirmé.

Dernièrement, de fausses nouvelles circulent sur internet indiquant que dans le nord de la Chine, le premier cas d'infection d'Ebola a été découvert, Ma Xiaowei, a apporté des clarifications quant à ces rumeurs lors d'une conférence de presse tenue par le Bureau de l'Information du Conseil des Affaires d'Etat. Il a dit:« Quant au problème d'Ebola, jusque là, aucun cas d'infection d'Ebola n'a été signalé en Chine, ni des cas suspects. Je vous déclare en assumant toutes mes responsabilités qu'on est en train de s'organiser pour s'acquitter de la responsabilité de grande puissance, jouant un rôle à l'echelle internationale. Par exemple, nous aidons les pays de l'Afrique de l'ouest touchés par l' Ebola à mettre sous contrôle l'épidémie, et en même temps, nous les aidons à établir un système de santé publique plus complet. »

Selon les statistiques, la Chine a fourni de l'aide en quatre phases, dont la valeur totale est à hauteur de 750 millions de yuan. Elle a aussi envoyé au total près de 800 agents médicaux et experts au niveau des pays touchés, visant ainsi à aider l'Afrique de l'ouest à vaincre l'épidémie. L'équipe de laboratoire mise en place par la Chine en Sierra Léone a dépisté au total quelques 4000 échantillons, et a reçu et traité plus de 600 patients. Le centre médical construit par la Chine au Libéria a été mis en service le 25 novembre 2014, plus de 100 patients y ont été traités et plus de 60 autres y sont hospitalisés.

A cette occasion, Ma Xiaowei a également fait un bilan sur l'établissement du nouveau système d'assurance-maladie pour les régions rurales, c'est un nouveau système de mutuelle rurale de santé, il s'agit d'un système d'assurance maladie qui couvre le plus de population au niveau mondial, et qui fournit l'assurance maladie de base aux agriculteurs chinois qui représente deux tiers de la population chinoise. En 2014, le taux de participation dans ce système a été stablisé à plus de 95%. La subvention par personne fournie par le service financier des gouvernements de divers échelons s'élève jusqu'à 320 yuans par an.

Selon la politique en la matière, pour les services de consultations, le taux de remboursement s'élève à 50%, tandis que pour l'hospitalisation, ce taux est de 75%. A présent, en se basant sur ce système, une mise en place d'une assurance maladie grave est entrain d'être établie et est destinée aux agriculteurs qui adhèrent à ce nouveau système d'assurance couvrant 22 maladies graves. Cela vise à mieux protéger les agriculteurs contre les maladies sur la base du remboursement de base des frais médicaux. Actuellement, plus de 970 000 000 yuans ont été remboursés dans le cadre de cette assurance, et 1 150 000 personnes en ont bénéficiés. Quant au développement de ce nouveau système maladie destiné à la région rurale, Ma Xiaowei nous a dit : « Premièrement, il faut continuer à augmenter les fonds réunis. Pour 2015, la subvention par personne par an accordée par le gouvernement va s'élever à 380 yuans. La cotisation par individu sera augmentée aussi. Deuxièmement, il faut augmenter le pourcentage de remboursement de consultation et de l'hospitalisation, tout en réduisant l'écart entre le remboursement théoriquement selon la politique et le remboursement réel, c'est à dire continuer à baisser la part payée par l'individu. Troisièmement, adopter le dispositif d' « embarquement plafonné », cette réforme visant à réformer le mode de règlement entre les hôpitaux et les organisations chargées de mettre en place le nouveau système maladie, ces dernières doivent payer en avance selon les types de maladies, et le nombre de jours d'hospitalisation des patients. Quatrièmement, c'est de réaliser le libre rembousement outre le lieu de domicile du patient. »

Selon Ma Xiaowei, l'informatisation du nouveau système de mutuelle rurale de santé est en cours d'accélération. Actuellement, dans la plupart des régions, une plate-forme d'informations qui permet de réaliser le libre rembousement hors du domicile dans la province où habite le patient a été établie. Et la plate-forme à l'échelle nationale est reliée aux institutions médicales de neuf provinces. Et en même temps, les services concernés sont en train de procéder à la coopération avec des compagnies d'assurance commerciale, et une part importante du travail des services chargés de mettre en place le nouveau système d'assurance maladie leurs seront confiés dans le futur.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-01-11

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise