Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

La Chine publie un livre blanc sur le développement de la cyberfinance

2015-01-26 20:24:03 CRI

L'Association chinoise de l'Internet, une ONG qui regroupe plus de 400 entreprises et établissements d'éducation et de recherche dans le domaine d'Internet, a récemment publié un « Livre blanc sur le développement de la cyberfinance chinoise ».

Selon le livre blanc, la cyberfinance chinoise a connu un grand succès en 2014, que ce soit pour le nombre des nouvelles plateformes, ou le volume des affaires. Le livre blanc a présenté d'ailleurs quelques nouvelles tendances du développement de la cyberfinance chinoise, comme le transfert des affaires vers les terminaux mobiles, l'intégration de différents domaines, et les services plus munitieux et structurés. On écoute Yang Hong, vice-directeur du Département de la technologie de la Banque populaire de Chine.

« Aujourd'hui, l'Internet est déjà devenu la base du développement social, qui est marqué par l'importance des circulations des informations, des fonds, et des marchandises. L'Internet s'est fondu avec notre façons de vivre et de penser. Avec l'intégration des domaines émergents et traditionnels, la cyberfinance a pénétré dans plussieurs millieux concernant l'économie nationale et la vie de la population. »

Cependant, malgré son essor prodigieux, la cyberfinance demeure toujours un « nouveau challenger » pour la finance traditionnelle. Certains ont même dit que la cyberfinance est un vampire, qui épuisera la finance globale. Selon le livre blanc, l'attitude des professionnels du secteur est en train de changer. De plus en plus de gens ont parvenu à un consensus sur la valeur et la vitalité de la cyberfinance. Et ils trouvent que la cyberfinance est un complément bénéfique de la finance traditionnelle.

Enfait, certains experts ont indiqué que la coopération avec la finance traditionnelle constitue la clé pour le développement future de la cyberfinance. Xu Hao, vice-directeur du Département de supervision des sociétés boursières et de fonds de la Commission de contrôle boursier de Chine, a partagé l'expérience de « Yu'ebao », un produit d'épargne en ligne réussi par Alibaba.

« Après la mise en ligne de Yu'ebao, beaucoup de gens de ce secteur ont posé une question : pourquoi Alibaba, une si grande entreprise, avait choisi la société de Tianhong comme partenaire ? Parce que cette société n'était pas du tout célèbre parmi les société de fonds. Mais en effet, c'est bien l'attitude ouverte de ces deux parties, qui a permis de réaliser cette coopération. Elles ne sont pas restées dans l'ornière de la routine. »

En tant que représentant du secteur bancaire traditionnel, Shao Ping, président de la Banque Ping'an, a exprimé son point de vue sur la cyberfinance.

« En tant que président d'une banque commerciale par action au niveau national, je suis souvent interrogé sur mon point de vue en matière de la cyberfinance. Certains disent que la cyberfinance donne un grand défi ou même un bouleversement à la finance traditionnelle. Mais d'après moi, au temps de l'Internet, il ne s'agit pas d'une question de bouleversement. C'est vrai que la cyberfinance a causé de nouvelles concurrences. Mais le plus important, c'est qu'elle a introduit également la fusion et l'innovation dans ce secteur. »

Selon les recherches, sous la nouvelle normalité de l'économie chinoise, la cyberfiance joue un rôle moteur important dans le perfectionnement de l'environnement pour le financement des petites, moyennes, et micro-entreprises, dans l'optimisation de la distribution des ressources financières, dans la recherche d'une voie de développement d'un système financier inclusif, ainsi que dans l'accélération de la réforme du secteur financier traditionnel.

Selon Wang Yanyou, directeur du département de supervision et de collaboration des nouveaux affaires de la Commission de supervision bancaire de Chine, la cyberfinance est fondamentalement la finance, et possède une définition relativement claire. Wang Yanyou.

« La cyberfinance doit se concentrer sur les petites et micro-entreprises. Il faut utiliser les technologies de l'Internet pour disperser les risques, abaisser le coût de revient du financement, et promouvoir le développement durable de la finance. Il ne faut pas prendre la plateforme en ligne comme un simple outil de collecte de fonds. Donc les sociétés de la cyberfinance doivent chercher à offrir aux petites et micro-entreprises plus de produits financiers rapides et pratiques. »



On vous propose aussi…

Radio en ligne

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise