Position actuelle:Français > Actualités > Analyses

Accueil prudent du plan d'investissement de Juncker (ANALYSE)

2014-11-27 20:36:43 xinhua

Le Parlement européen (PE) a donné un accueil prudent au plan d'investissement dévoilé mercredi par Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne (CE).

Le plan, qui inclut la création d'un nouveau fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), est garanti par de l'argent public. Ce fonds est destiné à mobiliser au moins 315 milliards d'investissements supplémentaires au cours des trois prochaines années (2015-2017).

Le fonds devrait surtout soutenir l'investissement dans les infrastructures, en particulier les réseaux à haut débit et les réseaux d'énergie, ainsi que les infrastructures de transport dans les centres industriels; l'éducation, la recherche et l'innovation; et les énergies renouvelables.

Devant le Parlement européenne (PE), M. Juncker a déclaré : "Si l'Europe investit plus, elle sera plus prospère et créera plus d'emplois - c'est aussi simple que cela".

Cependant, le plan dépend essentiellement de ce que les économistes appellent un "effet multiplicateur". La CE affirme que chaque euro d'argent public mobilisé par le fonds générera au total 15 euros d'investissements qui, à défaut, n'auraient pas été réalisés.

D'après ce logique seulement 21 milliards d'euros généreront 315 milliards d'euros au total. Les principaux groupes politiques au sein du PE ont largement soutenu le plan. Sans surprise, le parti du centre-droit PPE de M. Juncker y était fortement favorable. Son président Manfred Weber a déclaré: "Nous avons besoin d'optimisme et de volonté de changement. Ce que nous ne pouvons pas faire, c'est de continuer à appliquer des solutions du passé. Nous devons éviter de nous endetter encore plus, parce que ce n'est tout simplement plus viable. C'est pourquoi la mobilisation de capitaux privés et son investissement d'une façon plus intelligente pour financer des projets innovants est la bonne solution".

Gianni Pittella, président des Socialistes et Démocrates (S&D) a salué la réorientation de la stratégie de "l'austérité aveugle de l'ère Barroso".

Les Socialistes se sont battus pour que les contributions des Etats membres au fonds soient déduites du calcul de leurs déficits et des dettes nationales. Le fait que le collège des commissaires de M. Juncker a accepté cet argument est une victoire importante pour le centre-gauche.

"Nous avons brisé le tabou de la rigidité", a ajouté M. Pitella. "Il ne s'agit pas de casser les règles, mais plutôt la nécessité pour les Etats membres de compter sur des règles flexibles appliquées d'une manière intelligente".

Mais le groupe Conservateurs et Réformistes européens (ECR), dominé par les conservateurs britanniques, était plus prudent.

Le président du Parti Syed Kamall a déclaré que le programme doit encourager l'investissement privé, mais il ne doit pas se substituer aux réformes économiques qui encourageront encore plus d'investissement dans l'économie européenne.

Intervenant dans le débat du PE après le lancement de l'initiative, Dr. Kamall a averti que de nombreux investisseurs privés hésitent à investir dans des projets gouvernementaux, et a déclaré que les projets doivent offrir "une réelle valeur ajoutée, sans faire passer les risques réels aux contribuables européens".

"Comment pouvons-nous éviter une situation où les investisseurs privés sont gagnants et les contribuables perdants?" a demandé M. Kamall.
Il a aussi affirmé que la CE devait poser une question plus large, c'est-à-dire, pourquoi les entreprises n'investissent pas en Europe, et en particulier dans la zone euro actuellement ?

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-01-23

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise