Position actuelle:Français > Actualités > Chine

(FCR) Les plus grandes économies du monde présentes au Forum de “la Ceinture et la Route”

2017-05-15 15:16:20 国际在线

Les représentants des plus grandes économies du monde, dont tous les pays du G7, étaient présents au Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, qui s'est ouvert dimanche à Beijing.

Jusqu'à présent, le forum est la réunion la plus importante sur l'initiative "la Ceinture et la Route", depuis que le président chinois Xi Jinping a proposé ce concept pour la première fois en 2013. Il s'agit également de la réunion internationale du plus haut niveau et de la plus grande ampleur initiée par la Chine.

Plus de 130 pays ont assisté à ce forum de deux jours, représentant plus de deux tiers de la population mondiale, alors que leur produit intérieur brut équivaut à 90% du total mondiale.

Les Etats-Unis ne sont pas absents. Matt Pottinger, assistant spécial du président et directeur chargé de l'Asie au Conseil national de sécurité, a dirigé la délégation américaine.

En annonçant la participation américaine deux jours avant le forum, le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a déclaré que "la Ceinture et la Route" était une initiative commerciale importante, dans le cadre de laquelle "nous allons continuer de travailler avec eux".

Toshihiro Nikai, secrétaire général du Parti libéral-démocrate, parti au pouvoir au Japon, était à la tête de la délégation japonaise.

Par ailleurs, le chancelier de l'Echiquier Philip Hammond, envoyé spécial de la Première ministre britannique Theresa May, a assisté au forum, et la chancelière allemande Angela Merkel y a envoyé la ministre fédérale de l'Economie et de l'Energie Brigitte Zypries, et l'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin est venu en tant qu'envoyé spécial du président.

M. Raffarin a déclaré à Xinhua que le président élu Emmanuel Macron a procédé à son investiture dimanche.

"M. Macron souhaite envoyer à la Chine le message qu'il adhère à cette initiative", a déclaré M. Raffarin. "La France s'intéresse vivement à cette initiative en faveur du développement de l'Eurasie".

Il a indiqué que l'initiative permettrait de promouvoir les investissements et la construction des infrastructures ainsi que de créer des emplois le long de la Ceinture et la Route, ce qui représente un moyen efficace pour résoudre les innombrables problèmes dans le monde.

Lors d'une interview accordée à Xinhua avant son voyage à Beijing, le Premier ministre italien Paolo Gentiloni a déclaré que l'initiative était peut-être le programme de construction d'infrastructures le plus important dans le monde en cours actuellement.

"Il est extrêmement intéressant pour l'Italie de s'approcher davantage de l'économie chinoise par cette gigantesque opération de construction d'infrastructures", a souligné M. Gentiloni.

Xi Jinping a déclaré que "la Ceinture et la Route", enracinée dans l'ancienne Route de la soie, était axée sur les continents asiatique, européen et africain. Mais elle est aussi ouverte à tous les pays. Les pays au-delà de l'Asie, de l'Europe, de l'Afrique et des Amériques peuvent être des partenaires de coopération internationale.

Au cours des quatre dernières années, l'initiative a obtenu le soutien de plus de 100 pays et organisations internationales.

Des représentants du Brésil, de la Russie, de l'Inde et de l'Afrique du Sud, membres des BRICS, ainsi que d'autres économies émergentes, telles que l'Indonésie, le Mexique, et la Turquie ont également assisté au forum.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que l'initiative avait été proposée en temps opportun pour promouvoir la coopération économique et les échanges entre les pays.

D'après M. Hammond, lorsque la Chine préconise "la Ceinture et la Route" dans l'Est, le Royaume-Uni est un partenaire naturel dans l'Ouest.

"Depuis plusieurs siècles, le Royaume-Uni est un défenseur du libre-échange. Notre ambition est de développer le commerce, et non pas de le freiner. Et la Chine partage manifestement cette vision", a indiqué M. Hammond.

Un sujet central de l'initiative consiste à surmonter les difficultés rencontrées dans la construction des infrastructures le long de "la Ceinture et la Route", a-t-il affirmé. Le Royaume-Uni est un partenaire naturel d'infrastructures en accordant un soutien en matière de financement, de conception et de livraison, des éléments nécessaires pour faire de cette vision une réalité.

M. Hammond a indiqué que des entreprises britanniques et chinoises travaillent bien sur des projets d'infrastructures en Afrique.

"Le Royaume-Uni est prêt à travailler avec tous les pays participants pour assurer le succès de 'la Ceinture et la Route'", a fait savoir M. Hammond.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-04-02

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise