Position actuelle:Français > Actualités > Chine

“La Ceinture et la Route” rééquilibrera l'économie mondiale (COMMENTAIRE)

2017-05-15 09:48:40 国际在线

L'économie mondiale traverse actuellement une période tumultueuse, mais l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" pourrait justement apporter un nouvel équilibre et contribuer à rétablir la confiance dans la mondialisation.

L'ordre économique mondial actuel est favorable aux puissants et aux riches, ceux qui écrivent les règles et récoltent la part du lion des profits, alors que les faibles et les pauvres restent en marge et sont négligés.

Dans un monde souffrant toujours des effets secondaires de la crise financière mondiale et confronté à une hausse du protectionnisme, les pays en développement connaissent de plus en plus de difficultés. Des infrastructures de mauvaise qualité, une capacité de production inadaptée et un manque de financement sont une combinaison de conditions défavorables interrompant le progrès.

Des solutions vraies et durables à la morosité économique mondiale ne pourront voir le jour que lorsque les relations archaïques seront remodelées et remplacées par une coopération sincère. Voici exactement ce que l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" a pour mission d'accomplir.

Proposée par le président chinois Xi Jinping en 2013, l'initiative "la Ceinture et la Route" est un grand plan pour connecter l'Asie à l'Europe et à l'Afrique le long d'anciennes routes commerciales, en mettant sur place un réseau commercial et d'infrastructures inégalé.

Cette initiative invente un nouveau modèle économique mondial, bâti autour du partage et des principes de bénéfices mutuels, totalement à l'opposée du système actuel où "le gagnant emporte tout" et où les plus forts triomphent.

"La Ceinture et la Route" a le potentiel de devenir le plus grand projet de développement économique de l'histoire.

De nombreux pays concernés ont été affectés par le déclin de la mondialisation, abandonnés à leur sort. Leur désir d'industrialisation est parfaitement en phase avec la stratégie d'internationalisation de la Chine, visant à tirer le meilleur parti de son énorme capacité industrielle et de construction d'infrastructures.

Une nouvelle demande, créée par une hausse de l'offre, est la manière dont "la Ceinture et la Route" rééquilibrera l'économie mondiale.

L'ancien Premier ministre pakistanais Shaukat Aziz a déclaré que "la Ceinture et la Route" représenterait un "grand changement" pour son pays, voire pour le monde, et une force pour la croissance, la prospérité et la paix, en créant une meilleure compréhension entre les nations.

En 2016, l'économie mondiale a connu sa plus mauvaise année depuis la crise financière internationale, avec une chute de 13% des investissements directs étrangers et une faible croissance du commerce. Les données officielles mettent en avant des activités commerciales et d'investissement beaucoup plus dynamiques dans les régions le long de "la Ceinture et la Route".

Depuis 2013, la Chine a investi plus de 50 milliards de dollars dans les pays impliqués dans cette initiative, couvrant les infrastructures, la capacité industrielle, l'investissement, le commerce, les technologies financières et la coopération sociale.

Un total de 56 zones de coopération économique et commerciale ont été établies par les entreprises chinoises dans les pays le long de "la Ceinture et la Route", produisant près de 1,1 milliard de dollars de revenus fiscaux et créant 180.000 emplois locaux.

Il n'est pas étonnant que cette initiative ait remporté le soutien de plus de 100 pays, régions et organisations internationales.

Bien sûr, "la Ceinture et la Route" compte nombre de détracteurs. Ces derniers mettent en garde face au risque de voir l'initiative devenir la version chinoise du plan Marshall, qui visait à l'hégémonie régionale et était seulement ouvert aux soi-disant alliés.

"La Ceinture et la Route" appartient à une toute autre espèce. Elle est ouverte à tous, avec des bénéfices pour tous.

Le ministre des Affaires étrangères Wang Yi a comparé "la Ceinture et la Route" à "un cercle d'amis" ouvert à tous les pays partageant les mêmes objectifs, plutôt qu'un club exclusif.

"La Ceinture et la Route" ne sera pas construite en un jour. Un projet ambitieux doit se traduire en progrès solides.

Le forum de deux jours à Beijing, qui débutera le 14 mai et auquel 28 chefs d'Etat et de gouvernement participeront, fournira une plate-forme pour mener ce travail.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise