Position actuelle:Français > Actualités > Chine

Les présidents chinois et français parviennent à un accord sur le changement climatique

2015-11-03 11:02:59

Le président chinois, Xi Jinping, et son homologue français, François Hollande, se sont engagés dans un communiqué conjoint publié lundi à Beijing à promouvoir l'adoption d'un programme de travail lors du sommet sur le climat qui se tiendra à Paris, pour accélérer les efforts en matière d'atténuation, d'adaptation et de soutien pour la période pré-2020.

Les deux chefs d'Etat ont mis l'accent sur la nécessité pour l'accord de Paris d'inclure un meilleur système de transparence afin de renforcer la confiance, ainsi que des moyens pour vérifier les actions et soutenir diverses parties.

La France organisera en décembre la conférence sur le changement climatique (COP21), durant laquelle les responsables viseront à atteindre un accord global et contraignant pour lutter contre le changement climatique.

M. Hollande effectue une visite en Chine avant le sommet afin d'obtenir le soutien de la Chine pour un nouvel accord sur le changement climatique à Paris.

Les deux présidents ont réaffirmé leurs efforts conjoints pour promouvoir un accord à Paris ambitieux et "juridiquement contraignant" sur la base de l'équité et du principe des responsabilités communes, mais différenciées et des capacités respectives.

"Cet accord doit envoyer un signal clair au monde concernant la transition vers le développement vert et durable, à faible émission de carbone et résistant au changement climatique", selon le communiqué.

Ils ont souligné que les pays développés devaient continuer à offrir des soutiens financiers, technologiques et au renforcement des capacités pour les pays en voie de développement durant la période post-2020.

Les deux hommes se sont également engagés à une coopération accrue dans la lutte contre le changement climatique dans les domaines du transport à faible émission de carbone, de l'énergie renouvelable et des technologies de captation et de stockage du carbone. 

"La Chine déploie de réels efforts pour assurer la réussite de la conférence sur le climat", a déclaré M. Xi à son homologue français lors de leur entretien organisé lundi après-midi.

M. Xi s'est engagé à soutenir la France dans l'organisation de la conférence, affirmant toute sa confiance dans ce pays européen pour son rôle de coordinateur permettant d'aboutir à des résultats équilibrés et complets à l'issue de la conférence de Paris.

"Je suis confiant quant au progrès de la conférence. Notre communiqué a injecté de l'énergie positive au processus multilatéral de lutte contre le changement climatique", a déclaré M. Xi, lors d'une conférence de presse à l'issue de l'entretien. 

La Chine a pris plusieurs engagements concernant le climat, dont la décision de lancer en 2017 un système de plafonnement et d'échange d'émissions de carbone à l'échelle nationale pour maîtriser ces émissions, l'établissement d'un fonds de 20 milliards de yuans (3,1 milliards de dollars) pour aider les autres pays en voie de développement à lutter et à s'adapter aux changements climatiques, et la réduction des émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB de 60% à 65% d'ici 2030 par rapport au niveau de l'année 2005.

"La visite du président français en Chine fait partie de sa diplomatie en matière de changement climatique visant à faire regagner à l'Europe son rôle principal dans la lutte contre le changement climatique après la conférence de Copenhague qui a échoué", a déclaré Cui Hongjian, un expert des relations sino-européennes de l'Institut des études internationales de Chine.

Durant leur entretien, François Hollande a déclaré à Xi Jinping qu'il effectuait cette visite en Chine dans le but de développer le partenariat stratégique global avec la Chine.

Les deux pays partagent des points de vue similaires sur beaucoup d'affaires internationales et maintiennent la confiance et le dialogue politiques, a dit M. Hollande.

M. Xi a proposé que les deux pays fassent avancer les projets majeurs de coopération sur l'énergie nucléaire et la construction d'avions, renforcent les échanges culturels et promeuvent conjointement l'établissement de nouvelles relations internationales.

Le président chinois a déclaré que la France était la bienvenue pour participer à l'initiative de "la Ceinture et la Route".

Les deux présidents ont assisté lundi plus tard dans la journée à la signature de 17 documents de coopération concernant le commerce, la finance, l'énergie, la protection de l'environnement et les échanges culturels.

La visite de M. Hollande intervient quelques jours après la visite de la chancelière allemande Angela Merkel en Chine et celle du président chinois en Grande-Bretagne qui s'est déroulée du 19 au 23 octobre.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise