Position actuelle:Français > Actualités > Monde

Un commerce illégal de la faune découvert sur le Darknet par Interpol

2017-06-15 09:13:25 国际在线

Selon une nouvelle recherche réalisée par Interpol, les trafiquants illicites de la faune ont commencé à se tourner vers le Darknet, a indiqué ce mercredi l'organisation internationale de la police basée à Lyon, France.

Les experts du Complexe mondial pour l'innovation d'Interpol ont trouvé des éléments limités mais probants, concernant l'usage du Darknet par des criminels pour vendre des produits illégaux de la faune provenant d'espèces en danger, tels que le corne de rhinocéros, l'ivoire d'éléphant ou encore des parties de tigres.

Financé par le Fonds international pour le bien-être des animaux (IFAW), le département d'Etat américain et l'African Wildlife Foundation (AWF), le rapport de recherche intitulé "La faune illégale dans le Darknet" a souligné que la majorité des transactions était réalisée en monnaie cryptée telle que le Bitcoin.

Entre décembre 2016 et avril 2017, 21 publicités concernant des produits faits de corne de rhinocéros, d'ivoire et de parties de tigres dont certaines datant de 2015, ont été identifiées par les experts d'Interpol.

Pour David Higgins, directeur du programme de sécurité environnementale de l'organisation, l'utilisation émergente du Darknet faisait partie d'une augmentation globale de l'utilisation des plates-formes en ligne pour le commerce illicite de la faune.

"Les criminels chercheront toujours à identifier de nouveaux domaines pour tirer profit de leurs activités illicites et le Darknet ne fait pas exception", a-t-il déclaré.

"Nous devons veiller à ce que l'application de la loi dans les pays membres bénéficie du soutien et des ressources dont ils ont besoin pour s'attaquer à la criminalité de la faune sur les marchés physiques et virtuels afin de protéger notre vie sauvage et notre biodiversité mondiale partagée", a-t-il ajouté.

"La bonne nouvelle est que les chercheurs ont trouvé des quantités très limitées de produits disponibles à la vente sur le Darknet", a fait savoir Tania McCrea-Steele, responsable du projet IFAW Global Wildlife Cybercrime.

"La mauvaise nouvelle est que les chercheurs d'Interpol ont trouvé des publicités vendant des parties de certaines des espèces les plus en danger sur terre sur l'une des plates-formes Internet les plus difficiles à contrôler", a-t-elle précisé.

Selon le rapport, l'usage de l'anonymat et le cryptage financier que permet le Darknet sont des atouts pour les commerçant illégaux de la faune.

"Plus de 96% du contenu d'Internet ne sont pas indexés par les moteurs de recherche standard, ce qui fait que le Deepweb dont fait partie le Darknet, représente environ 500 fois la taille du World Wide Web", indique le rapport, rappelant que le Darknet est généralement utilisé pour promouvoir les services illégaux ou les activités criminelles telles que le trafic de drogue, la criminalité financière, la cybercriminalité et en ligne et l'exploitation sexuelle des enfants.

En Afrique du Sud - qui compte la plus grande population de rhinocéros blancs et noirs du monde - le nombre de rhinocéros dont les cornes ont été coupées a augmenté "de plus de 90 fois entre 2007 et 2015, avec 1 054 animaux tués en 2016 seulement", souligne le rapport.

En 2016, plus de 20 tonnes d'ivoire d'éléphant, apprécié comme "l'or blanc" dans certaines régions d'Asie, en Chine, ainsi qu'aux Etats-Unis, ont été saisies par les forces de l'ordre à l'échelle mondiale a fait savoir Interpol.

"Les gros chats asiatiques sont tués pour leurs parties comme leur peau, leurs griffes, leurs dents, leurs os et leur sang, qui sont utilisés dans la médecine traditionnelle ainsi que le vin d'os de tigre, entre autres utilisations", explique le rapport.

Interpol a un partenariat de longue date avec IFAW dans la lutte contre la criminalité mondiale concernant la faune à la fois sur et hors ligne. En 2013, un projet d'Interpol soutenu par IFAW, concernant le commerce illégal d'ivoire en ligne, a mis au jour des centaines d'articles d'une valeur d'environ 1,45 million d'euros à vendre sur des sites d'enchères dans neuf pays européens sur une seule période de deux semaines.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise