Position actuelle:Français > Actualités > Monde

La lutte contre le terrorisme en Afrique, une mission cruciale mais négligée

2016-01-03 21:46:43 xinhua

UNE MISSION NÉGLIGÉE

Malgré ces efforts régionaux et continentaux, l'Afrique demeure dans une certaine mesure au "point mort" de la lutte internationale contre le terrorisme.

"Pendant longtemps, on a cru que les pays du Nord étaient les seuls visés, mais depuis quelques années, on se rend compte que les pays africains sont également gagnés par ce fléau qui devient un fléau mondial et qu'on ne peut combattre qu'au plan mondial", estime Babacar Gueye, professeur à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

La lutte contre le terrorisme en Afrique, négligée depuis longtemps par le reste du monde, mérite et exige désormais l'attention et le soutien de la communauté internationale, dont la mobilisation est pour le moment jugée "limitée", malgré les opérations françaises "Serval" et "Barkhane" contre les groupes djihadistes dans le nord du Mali et l'annonce de l'envoi de 300 militaires américains au Cameroun en soutien à la lutte contre Boko Haram.

Les pays africains ont besoin de moyens plus importants, d'autant que leurs armées "ne peuvent pas lutter seules contre ce fléau", observe le géostratège camerounais Joseph Vincent Ntuda Ebodé. Les pays africains attendent de la communauté internationale qu'elle "[forme] des forces armées et de sécurité [et fournisse] un appui technique et matériel", précise Dramane Aliou Koné, président de la maison de la presse du Mali.

En ce qui concerne l'aide internationale, "une stratégie globale et une approche multilatérale basée sur un système d'échange d'informations et de coordination des actions entre les pays" est nécessaire selon le député-maire sénégalais Mame Balla Lô.

Mais le combat ne doit pas se limiter au terrorisme. Il faut, sur le long terme, "insister davantage sur la prévention [...], essayer de chercher les racines du terrorisme (discriminations, injustice sociale, chômage et pauvreté, etc.) et soigner ces racines malades", souligne Babacar Gueye. Et cela nécessite aussi des efforts internationaux.

国际在线

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise