Position actuelle:Français > Actualités > Monde

Le gouvernement tunisien est confronté à une vague de grèves générales (SYNTHESE)

2015-04-28 06:43:21 xinhua

L'actuel gouvernement tunisien en place depuis à peine une centaine de jours est confronté à une vague de grèves générales dans plusieurs secteurs vitaux notamment l'enseignement (primaire, secondaire et supérieur), la magistrature, les communications voire même la diplomatie.

Début mars, quelques 70.000 professeurs tunisiens (enseignement secondaire) étaient en grève générale dans tous les lycées secondaires pour réclamer des revendications salariales et financières dont le montant dépassait les 200 millions de dinars (un dinar vaut 0,51 dollar américain).

Menée par l' Union générale tunisienne du travail (UGTT), cette grève générale a paralysé l' organisation des examens du troisième trimestre voir même menacer toute la saison scolaire 2014-2015 qui était sur le point d' être une année blanche.

Après une série marathonienne de négociations entre l' UGTT et le gouvernement du Premier ministre Habib Essid, un accord a été conçu portant sur l' octroi d' une prime de 150 dinars répartie sur trois tranche, dont la première sera versée en juillet 2015.

Mi-avril 2015, une autre grève générale a été observée auprès, cette fois-ci, des instituteurs de l' enseignement primaire : un taux de participation de plus de 95% a été enregistré par le syndicat général de l' enseignement de base relevant de la centrale syndicale tunisienne (UGTT).

Selon les syndicalistes de ce secteur, cette grève va de pair avec l' absence de solutions concrètes avec le ministère de l' Education sur les revendications des enseignants du primaire : majoration salariale et promotions professionnelles.

Ces enseignants demandent aux autorités de tutelle d' avoir une prime spécifique évaluée à 150 dinars versable à partir de juillet prochain à moins que la partie gouvernementale propose juillet 2016 comme échéance d' entrée en vigueur de la dite prime.

Pire encore, cette vague de protestations sur fonds de revendication socio-financières a infecté d' autres secteurs plus délicats dont les communications, la magistrature et la diplomatie.

En effet, les agents de Tunisie Telecom (opérateur historique des télécommunications en Tunisie) ont annoncé dans la presse leur intention d' observer une grève de deux jours à partir de ce lundi 27 avril et réclament, pour leur part, une interférence plus sérieuse et influente de la part des autorités officielles au sein du conseil d' administration de la société.

De plus, les employés de Tunisie Telecom appellent l' Etat tunisien à "rogner" le pouvoir de l' associé émirati qui détient 35% des actions contre 65% au profit de l' Etat tunisien.

Du côté des tribunaux, l' Association des magistrats tunisiens (AMT) avait récemment confirmé une grève générale des juges, avec présence sur le lieu de travail, les 28 et 29 avril 2015. Une décision qui faisait suite à des décisions prises par la commission de la législation au sein de l' Assemblée des représentants du peuple sans consultation avec les organes représentant les magistrats.

Cet élan de grèves générales qui ne fera, selon des observateurs locaux, que piétiner la mission gouvernementale et aggraver la situation socioéconomique déjà en difficulté.

De surcroit, la diplomatie n' a pas été épargnée puisque les agents et cadres du ministère tunisien des Affaires étrangères seront en grève de deux jours les 29 et 30 avril courants. Leur syndicat revendique la mise en exécution de certaines conventions conclues avec l' administration.

Pire encore, les 28 et 29 avril 2015 seront également marquée par une autre grève dans la santé, sur décision de la fédération nationale de la santé faisant partie de la centrale syndicale (UGTT).

D' après l' UGTT, "le secteur de la santé est en proie à un démantèlement méthodique d' autant plus que les employés se trouvent face à des agressions journalières, une situation financière et morale médiocre". Parmi les revendications figurent la rémunération du travail les dimanches et les fêtes religieuses outre une prime de transport. 

国际在线

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-04-02

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise