Position actuelle:Français > Actualités > Monde

Tunisie: des messages codés émis par les Tunisiens aux nouveaux dirigeants via les urnes

2014-12-30 11:29:05 xinhua

Au deuxième tour de la présidentielle, le message des Tunisiens a trouvé encore une fois son impact au fond du parti islamiste. Ennahdha a maintenu la même distance des deux candidats mais a indirectement reconnu que les Tunisiens avaient raison et que la relance de la Tunisie nécessite l'injection d'un "nouveau sang" à la tête de son administration politique et économique.

A l'issue des résultats définitifs du scrutin présidentiel, les Tunisiens émettent encore une fois un message au nouveau président de la République. Ce dernier devra être le président de tous les Tunisiens et non pas de certaines catégories, classe sociale ou de certaines régions.

Preuve en est les discours de deux leaders tunisiens Béji Caïd Essebsi (Nidaa Tounes) et Rached Ghanouchi (Ennahdha). "L'élection présidentielle était une grande fête de la démocratie tunisienne où il n'y a ni gagnant ni perdant", a déclaré Ghanouchi à l'un des médias turcs avant de commenter que "le peuple tunisien a voté pour Béji Caïd Essebsi afin de parvenir à la stabilité et éviter les conflits entre les différentes factions politiques".

Le dernier message émis à Béji Caïd Essebsi et à son parti "Nidaa Tounes" à travers le scrutin de l'élection présidentielle a été émis par le centre et le sud du pays, précisément les provinces de Kébili, Tozeur, Gafsa (sud-ouest), Tataouine, Médenine, Gabès (sud-est), Kasserine (centre-ouest) et Sfax (centre). En fait, ces neuf circonscriptions électorales ont voté pour Marzouki d'autant plus que, le lendemain de l'annonce des résultats préliminaires, des émeutes se sont déclenchés protestant contre la victoire de Béji Caïd Essebsi faisant des dizaines de blessés entre manifestants et agents des forces de l'ordre.

Très rapidement, le nouveau président élu intervint pour confirmer avoir saisi le message: "résoudre les problèmes sociaux et économiques hérités du régime Ben Ali (...) et rétablir la sécurité dans un pays confronté à ses frontières par le terrorisme et renforcer la démocratie naissante".

Certains observateurs locaux et étrangers imputent la "redistribution des cartes" sur la scène politique tunisienne en 2014 aux métamorphoses survenues à l'échelle régionale voire même internationale tout au long des trois dernières années. Il s'agit, principalement, d'une décadence au cœur de la confrérie des "Frères musulmans" notamment en Egypte et plus récemment en Irak et en Syrie.



On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-04-02

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise