Position actuelle:Français > Culture

Permettre aux enfants défavorisés d'épanouir leur vie-reportage sur Institut de formation professionnel de Bi Guiyuan à Guangdong

2015-12-16 10:21:34 CRI

Permettre aux enfants défavorisés d'épanouir leur vie-reportage sur Institut de formation professionnel de Bi Guiyuan à Guangdong

Dans la ville Qingyuan de la province du Guangdong, existe un institut spécial de formation professionnel. Cet institut ne reçoit que des élèves issus des familles pauvres. Une fois entrée dans l'institut, tout les frais comme les frais scolaires, les frais d'hébergement, les frais des livres seront exonérés. Et l'institut fournira également des frais destinés au tranport pour rentrer à la maison lors des vacances d'été et d'hiver, à l'achats des vêtements, à la grarniture du lit. En plus de ça, en période d'étude et après s'être diplômé, les étudiants peuvent choisir des entreprises pour y faire des stages, dans des domaines appropriés. Ainsi pour un élève, une fois trouvé un travail, toute la famille peut se débrasser de la pauvrété.

Feng Jiaxin est une jeune fille de 19 ans qui est souffert d'une cardiopathie congénitale. Ce qu'elle mémorise le plus, c'est le va-et-vient entre différents hôpitaux lors qu'elle était enfant. Ce qui l'a frappé le plus, c'est la mort très tôt de son père. Depuis des années, elle vivait toujours avec sa mère et son frère cadet. En premère année du lycée, Feng Jiaxin a eu une opération cardiaque réussie. Mais, cette opération a dépensé tout l'argent de côté de sa famille. A cause de la pression de la réalité, Feng Jiaxin a ressenti la difficulté de son orientation après avoir fini des études du lycée.

« Après l'affichage des résultats de Gaokao, concours national d'entrée à l'Université, je me suis rendue compte que j'ai été admise par l'université de deuxième échelon. Les frais scolaires de ce genre d'universités sont relativement chers. Mais je n'avais jamais pensé à travailler en parallère, en plus, mes parents ne se sentaient pas rassurés. Je voulais rester à Qing Yuan, puisque c'est pas loin de chez moi, d'ailleurs, il y a cette opportunité gratuite. Je pense que je pourrai créer plus de valeurs pour la société.»

Selon Feng Jiaxin, l'opportunité gratuite s'agit de l'Institut de formation professionnel Bi Guiyuan. C'est un établissement ordinaire d'enseignement universitaire, avec le coursus normal, à statut privé, en plein temps. Il revêt un caractère de charité. Créé par le groupe Bi Guiyuan, il ne reçoit que des élèves issus des familles pauvres comme Feng Jiaxin. En septembre 2014, les premiers 306 étudiants y compris Feng Jiaxin ont été admis par cet institut.

Tous les frais seront exonérés pour des enfants défavorables. Ce qui a donné l'espoirs aux enfants comme Feng Jiaxin, de continuer leurs études, mais si'ils subissent de lourdes pressions économiques familiales, après avoir fini des études au lycée. Huang Jian, chargée des affaires des étudiants à l'Institut de formation professionnel Bi Guiyuan, nous a évoqué que, selon des statistiques faits par l'institut, en 2014, l'institut a octoyé près de 60 000 yuans à chaque étudiant, totalisant 12 millions de yuans couvrant plus de 300 étudiants pendant une année.

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-04-02

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise