Position actuelle:Français > Culture

Orchestre à 12 filles : la musique entre héritage et innovation

2015-01-15 17:11:24

Controverse et difficulté

L'Orchestre à 12 filles n'est pas le premier à s'autoriser des innovations dans la musique classique. Mais son cas fournit des pistes de réflexion sur la meilleure façon de renouveler la musique traditionnelle tout en lui gardant son essence et en préservant son indépendance. Yang Yi considère que « le développement et l'innovation sont des facteurs cruciaux pour que se transmette la musique traditionnelle. Tous les membres de l'Orchestre ont participé à une re-création de la musique. Nous nous efforçons sans arrêt de progresser vers une meilleure interprétation de la musique, vers une amélioration de notre technique. Nous sommes attachés à notre culture traditionnelle, et y ajouter des éléments populaires modernes, c'est notre façon de nous distinguer. »

Bien sûr, l'Orchestre à 12 filles a beaucoup contribué au rayonnement de la musique traditionnelle et même à la promotion d'une culture de masse qui utilise la musique traditionnelle. Et pourtant elles essuient des critiques : on affirme que leurs œuvres ne sont pas suffisamment développées, trop primitives ; on assure qu'elles négligent trop l'aspect traditionnel de ces mélodies ; d'autres s'émeuvent de leur orientation trop commerciale. à ces accusations, Yang Yi répond simplement : « Nous devons considérer ce phénomène d'un point de vue plus large. La première étape du renouveau de la musique traditionnelle, c'est la faire connaître à tout le monde. Cela est impossible sans innovation. On ne peut pas imaginer que la musique populaire moderne adopte telles quelles les vieilles mélodies et les rengaines d'autrefois. De plus, pour nous qui sommes une entreprise culturelle privée, notre chiffre d'affaires est la seule source de notre développement. L'Orchestre à 12 filles n'a reçu aucun soutien du gouvernement. Et puis au final, seule compte l'appréciation du public. L'enthousiasme de nos spectateurs nous prouve que nous sommes sur la bonne voie. »

En tant qu'ancien membre de l'Orchestre, la jeune joueuse de erhu Xu Hui parle de rénovation de la musique traditionnelle et conclut : « La musique d'une nation fait partie de la musique du monde. Il nous faut populariser la musique traditionnelle chinoise en Chine avant de la promouvoir dans le reste du monde. Alors on verra un retour à la musique classique et elle retrouvera son propre charme. »

« Le principal problème de l'Orchestre est le piratage de ses droits à la propriété intellectuelle. Au moins 80 groupes musicaux se sont formés et se produisent dans tout le pays. Ces groupes jouent en play-back la musique traditionnelle de l'album de l'Orchestre à 12 filles sans l'accord de l'Orchestre. C'est une vraie menace pour nous », explique Yang Yi. Il y voit la raison pour laquelle le groupe a ralenti ses activités ces dernières années. Cela ne l'empêche pas de rester optimiste : « Je pense que nous allons continuer à progresser sur le marché intérieur. Aucun groupe actuel n'arrive à la cheville de l'Orchestre à 12 filles, surtout au niveau de l'organisation des concerts. »

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Infos du jour

Either scripts and active content are not permitted to run or Adobe Flash Player version 11.4.0 or greater is not installed.

Get Adobe Flash Player
Infos du jour en vidéo 2018-06-22

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise