Position actuelle:Français > Culture

Familles franco-chinoises : unies par des problématiques communes

2014-12-03 10:07:13 China.org

Crédit photos : Association des familles franco-chinoises de Pékin

Quant à la barrière de la langue, Gilles et Vassilia sont formels : ce n'est pas un problème. « On trouve toujours à communiquer quand on a le désir de communiquer. Cela peut restreindre les possibilités au début mais pas après 10 ans. Dans un couple, on a du temps », estiment-ils. Toutefois, si le couple a un enfant, il faut que chacun des conjoints lui parle dans sa langue maternelle. « Sinon, l'enfant fera une bouillie de plusieurs langues et n'en parlera aucune correctement », met en garde Vassilia, qui s'est beaucoup intéressée à la construction linguistique de l'enfant.

Pour les enfants, la mixité est un avantage certain. « Ils sont la génération de demain », a plaisanté Gilles. Le père est très fier de sa fille, et de sa façon de définir sa double identité culturelle : « je suis une Française qui parle très bien chinois », a-t-elle décidé. Vassilia, qui est aussi maman, insiste sur l'importance des mots. « Ils sont 100 % chinois et 100 % français, ce n'est pas moitié-moitié. Nos enfants ne doivent pas voir cette mixité comme une tare ».

En tant que porte-paroles des familles franco-chinoises, Gilles et Vassilia ont tout de même des vœux administratifs. Ils souhaiteraient notamment que la loi chinoise autorise les couples mixtes à avoir deux enfants. Actuellement, le deuxième enfant ne peut pas avoir de hukou (livret d'enregistrement des ménages), ce qui l'empêche d'accéder aux écoles chinoises. Fondamentalement, les familles franco-chinoises aimeraient que la loi chinoise reconnaisse la double nationalité. Cela permettrait, entre autres, aux enfants de nationalité française de résider en Chine sans visa.

Comme tous les autres couples

En somme, ce que les couples mixtes ont en commun, ce sont surtout des questions d'ordre éducatif et administratif. Mais c'est aussi, comme le dit Vassilia, le fait même qu'ils se posent des questions : « c'est l'atout de ces couples par rapport aux couples français-français en Chine. Ils vont aux conférences, échangent entre eux, et connaissent les possibilités en termes d'éducation, par exemple ». De ce point de vue là, la mixité a belle et bien des avantages. Peut-être qu'au fond, cette ouverture d'esprit qu'elle favorise est même la botte secrète des couples mixtes. Mais on ne saurait dire si ces unions marchent mieux ou moins bien que les autres, et ce n'est pas la question. Car « être en couple est de toute façon compliqué », résume bien Gilles. La mixité n'est qu'une particularité parmi d'autres, et comme dans tous les couples, c'est de s'informer et de communiquer qui importe.

Site de l'AFFC de Pékin : http://www.affc-pekin.com

On vous propose aussi…

Radio en ligne

Commentaires plus populaires

Aube
Aube

le developement de transport en Chine est vraiement mervailleux!

Muhoza
Muhozainternaute

Salut ! Je suis Burundaise, j'aime beaucoup l'émission du cours de chinois j'ai envi de savoir dialoguer avec quelqu'un le Chinois.

Mots clés

Actualités
Informations les plus récentes Chine Monde Pays francophones Analyses
Vidéo
Infos du jour Évènements Interviews Culture chinoise